Petit plex va loin

petit-plex-va-loin-1280x700
Les unifamiliales sont rares et elles sont chères. Surtout pour un premier acheteur dans le Grand Montréal. Mais est-ce une raison pour mettre de côté le rêve d'accéder à la propriété ? Eh bien, pas du tout !

Une option financièrement intéressante s'offre aux premiers acheteurs : le petit plex, de deux, trois, quatre ou cinq logements.

Le petit plex offre plusieurs avantages :
• Vous vous logez à un moindre coût parce que vos revenus locatifs paient une bonne partie de vos versements hypothécaires mensuels.
• Vous pourrez dans quelques années décider de ne plus y habiter et louer le logement.
• La pénurie de logements actuelle diminue le risque d'avoir à composer avec des logements vides.

Bien sûr, il y a aussi quelques inconvénients :
• Vous devez gérer des locataires.
• Vous devez rester au fait des lois et des règle­ments entourant la location résidentielle.
• Et vous avez un peu moins d'intimité.

À Montréal ou à l'extérieur ?

Oui, les plex à Montréal sont chers. À l'extérieur de l'île, ils sont certes plus abordables, mais les loyers que vous récolterez seront également plus bas. Il faut penser aussi à votre mode de vie. Si vous travaillez en ville, aurez-vous plus de frais de déplacement ? Pour savoir quelle est l'option la plus avantageuse, il faut tout calculer.

Quelle mise de fonds ?

Comme pour l'unifamiliale, que le plex compte deux, trois, ou quatre logements, il vous faudra une mise de fonds de 20 % pour obtenir un prêt conventionnel.

Mais il en va différemment si vous pensez habiter un des logements. Le futur propriétaire occupant a la possibilité de souscrire une assurance prêt hypothécaire – avec la Société canadienne d'hypothèques et de logement, Sagen ou Canada Guaranty – afin de réduire sa mise de fonds.

Dans le cas d'un duplex, vous n'aurez alors besoin que de 5 % pour un achat de moins de 500 000 $. Si le prix d'achat est supérieur, il faudra compter 10 % de la tranche excédant 500 000 $. Pour un triplex ou un quadruplex vous devrez avancer 10 %. Notez que l'obtention d'une assurance prêt propriétaire occupant n'est possible que si la propriété convoitée vaut moins de 1 M$.

Les règles sont différentes pour un quintuplex car il se classe dans la catégorie du multilogement. Que vous habitiez ou non l'immeuble, la mise de fonds minimale exigée sera de 15 % de sa valeur économique – et non de sa valeur marchande – pour un prêt assuré et de 25 % si le prêt n'est pas assuré.

En terminant, un truc de pro

Commencer votre vie de proprio par l'achat d'un plex est un chemin sage vers la constitution de votre patrimoine personnel. Dans quelques années, vous pourrez refinancer votre plex afin de dégager la somme nécessaire à la mise de fonds pour acheter l'unifamiliale de vos rêves... Vous posséderez alors deux propriétés et vous continuerez chaque mois à récolter des loyers !

La patience peut s'avérer payante... 
Votre certificat de localisation